Categories
Nos articles Recette culinaire Transition zéro-déchet

Pesto de fanes de carottes

Cuisiner c’est bien, cuisiner zéro-déchet c’est mieux !

Crédit photo : marsemd21

Le dimanche, c’est le jour du batch cooking ! Si vous ne connaissez pas le concept, c’est le fait de préparer ses menus pour la semaine (dans mon cas), et de tout cuisiner en une seule fois pour n’avoir qu’à réchauffer les repas durant les prochains jours. C’est un gain de temps considérable, mais aussi une super habitude pour baisser son budget alimentaire.

Pourquoi je vous parle de ça aujourd’hui ? Et bien parce que pour mon batch cooking de la semaine, j’ai réalisé une tarte à la carotte. Oui et ? Eh bien dans ma démarche zéro-déchet, jeter les fanes me faisait mal au cœur… J’ai donc cherché sur internet quoi en faire, et je suis tombé sur cette super recette. J’ai alors réalisé un pesto de fanes de carottes absolument délicieux, que je vas pouvoir congeler et réutiliser pour mes repas de la semaine prochaine (coucou les spaghettis au pesto).

Ingrédients :

Pour cette recette que j’ai adaptée en fonction de ce que j’avais, il vous faudra donc les fanes de vos carottes (pour moi 80g), 50g de noix, 50g de parmesan, le jus d’un demi citron, 2 gousses d’ails, 100g d’huile d’olive, et du poivre. Je n’ai pas changé grand chose à la recette originale si ce n’est les oléagineux.

Etapes :

  • Hacher grossièrement vos fanes une fois lavées, en retirant les tiges.
  • Dans votre robot mixeur, mixez vos fanes, vos gousses d’ail (pelées et dégermées), votre parmesan, le jus du demi citron et vos noix.
  • Ajouter du poivre à votre convenance ainsi que le tiers d’huile d’olive. Mixer. La préparation doit être sous forme de purée.
  • Ajouter petit à petit le reste d’huile d’olive tout en mixant. Vérifiez régulièrement la consistance de votre pesto et arrêtez l’ajout d’huile une fois la consistance souhaitée atteinte. Il est possible que vous utiliserez plus ou moins d’huile que la recette l’indique.
  • Verser le pesto dans un contenant, rajoutez une couche fine d’huile d’olive afin de le conserver. Placez la préparation au réfrigérateur. Si comme moi vous le congelez, l’ajout d’huile de conservation n’est pas nécessaire.

Voilà une astuce toute bête pour ne pas jeter le “reste” de vos recettes, pour une démarche zéro-déchet, il est important de trouver des alternatives !

Si vous réalisez cette recette, n’hésitez pas à nous le partager sur les réseaux sociaux avec le #marsemd21 et bien sûr avec la source citée plus haut !

Bonne dégustation, l’équipe marsemd21

Categories
Nos articles Transition zéro-déchet

Le sac à vrac is the new bag

Réalisez un sac à vrac pour empaqueter vos provisions.

L’idée nous est venue du super blog de couture “je fais moi-même” “Pratique, réutilisable et joli, les sacs à vrac sont les compagnons idéals pour rapporter vos provisions de l’épicerie. Confectionnez des sacs de toutes les tailles pour transporter fruits, légumes ou fruits à coques. Réalisés en coton ou lin bio ces sacs sont très solides et éco-responsables.”

Quels besoins et quelles dimensions ?

Votre sac idéal dépend de votre rythme de courses, de la quantité et de ce que vous achetez surtout. Voici les suggestions de marsemd21 à retrouver sur le blog de mars-elle :

Sac moyen :

  • Deux rectangles de 25 cm x 35 cm
  • Une corde en coton de 52 cm

✓ Le sac moyen vous permettra sans problème de transporter 1 kg de lentille, 2 kg de farine, 3 kg de poids cassé.

Grand sac : 

  • Deux rectangles de 35 cm x 35 cm
  • Une corde de 72 cm

✓ Le grand sac à vrac vous servira à transporter sans peine 500 gr de corn flakes, un kg de muesli, 2 kg de haricot rouge, 3 kg de riz.

Et pour transporter vos 5 kg de carottes ou de patates, nous vous conseillons de vous tourner vers des solutions plus robustes de type tote-bag !

Tutoriel détaillé pour la couture du sac à vrac

☞ Vous avez choisi le bon tissu (pour vous aider, visitez l’article de mars-elle).

☞ Vous avez défini les dimensions des sacs à vracs qui conviennent à vos besoins spécifiques ou vous êtes parti sur les dimensions proposées par marsemd21.

☞ Il est temps de passer à la couture avec ces 8 étapes toutes simples 

1  : Positionnez vos deux rectangles endroit-sur-endroit. Faites un repère à 5 centimètre du bord supérieur du côté droite.

2 : Cousez à 6 mm du bord sur 3 cotés en arrêtant la couture au niveau du repère des 5 centimètre sur le côté droit.

3 : Coupez les marges de couture à 2 mm de la couture (sauf au niveau de l’ouverture de 5 centimètre).

4 : Retournez le sac sur l’endroit, sortez les angles et repasser la couture bien à plat.

5 : Coudre les 3 côtés (sauf sur l’ouverture de 5 cm) à 6 mm du bord pour terminer la couture anglaise inversée.

6 : Au niveau de l’ouverture de 5 cm, rabattez le surplus de couture sur 6 mm et piquer pour maintenir le repli. Faites cette opération sur les deux bords de l’ouverture.

7 : Retournez le sac sur l’envers. Pour faire la coulisse, faites un premier replis envers sur envers, de 1 cm au fer et un seconde repli de 2 cm sur toute la circonférence du sac. Cousez la coulisse sur toute la circonférence en renforçant particulièrement au niveau de l’ouverture (faire 2 aller-retour).

8 : Glisser la corde dans la coulisse à l’aide d’une épingle à nourrice. Nouez les deux brins de la corde ensembles.

Vous êtes maintenant parés pour les courses zéro-déchet !

N’hésitez pas à visiter les blogs cités pour réaliser ce tuto. Retrouvez des idées de motif et tissus sur notre page Instagram marsemd21.

L’équipe marsemd21

Categories
Nos articles Transition zéro-déchet

J’adopte des poules !

« C’est quoi cette lubie encore ? », « Tu vas les mettre où ? », « D’accord mais pourquoi faire ? ».

Cette idée qui peut sembler farfelue est pourtant un excellent moyen de réduire votre empreinte écologique et d’adopter un mode de vie zéro-déchet. 

Chaque habitant produit en moyenne 20kg de déchet par an. Le but est alors de réduire ce nombre : en élevant des poules par exemple.

Des poules pour réduire vos déchets

En effet, les poules picorent jusqu’à 150 grammes de déchets alimentaires par jour. Elles se feront une joie de manger vos déchets et autres restes alimentaires que l’on remplit quotidiennement. Épluchures, pain rassis, fruits pourris, … tout y passe ! De plus, en grattant le compost avec leurs pattes, elles accélèrent le processus de dégradation des déchets. Et en prime, elles pondent chacune un œuf par jour, ce qui vous permettra de faire de bons gâteaux et de ne jamais manquer d’œufs brouillés pour le brunch dominical. 

Un poulailler oui, mais fait maison également!

Comment construire son propre poulailler avec des palettes de récupération? 

Faites comme ce sauveur de la planète qui a adopté 4 poules.  En ajoutant des caisses en bois et de la paille récupérés auprès d’un agriculteur bio, vos poules pourront pondre bien confortablement. 

Pour créer vous-même votre poulailler, il vous faudra donc simplement :

  • des palettes de récupération
  • un marteau
  • des clous
  • une porte
  • du grillage
  • des caisses en bois
  • de la paille

Et hop, le tour est joué ! En plus de participer à votre mode de vie zéro déchet, vos poules pourront profiter du jardin et du potager, comme un animal de compagnie ! Super non ? Et vous, quand est-ce que vous adoptez des poules ? 

L’équipe marsemd21

Categories
Nos articles Recettes produits cosmétiques

Passer au shampoing solide

Comme beaucoup d’entre nous, j’ai un gros problème existentiel : quels jours me laver les cheveux ? On connaît tous cette interrogation : « Si je les lave demain, ils seront sales jeudi alors que j’ai un date, donc mercredi soir ? Ah bah non ce n’est pas assez espacé ». Et oui, car nous savons qu’il est mauvais pour notre cuir chevelu de trop nous shampouiner. Mais, ce n’est pas mauvais que pour notre jolie tête mais aussi pour notre précieuse planète. En effet, produits de beauté signifient plastique et surtout déchets ! Notre super équipe marsemd21 a la solution pour vous ! 

Le shampoing solide c’est quoi ? 

C’est un cosmétique qui se présente sous différentes formes qui s’apparentent à un galet, un pain de savon, un cannelé. Le cosmétique est toujours “dur” et sec, d’où son nom “shampoing solide”. Lorsqu’on le frotte à l’eau, comme un savon, il mousse.

Tout aussi efficace qu’un shampoing liquide classique, le shampoing solide permet d’économiser 2 à 3 flacons de shampoings en plastique, tout ayant les mêmes avantages que ces produits déchets. Croyez-nous, une fois testé, vous ne pourrez plus vous en passer !

Crédit photo : marsemd21

Voici une recette que marsemd21 a pioché pour vous: 

(Retrouvez la plus en détail dans l’article de Sophie)

ATTENTION : le tensioactif SCI est volatile. Manipulez-le avec des gants montants, des lunettes de protection et un masque à poudre (ou un foulard). Pensez à ouvrir vos fenêtres pour aérer.

Les ustensiles nécessaires

  • des moules
  • 1 Bol qui passe au bain-marie
  • 1 mini-fouet en Inox
  • une balance de précision (ou cuillère à café)
  • 1 pilon ou mortier
  • 1 spatule

Les ingrédients nécessaires

  • 50 g de tensioactif SCI
  • 10 g de poudre minérale ou végétale de votre choix
  • 20 g d’huile végétale ou de beurre de votre choix
  • 15 g de solution aqueuse de votre choix
  • 20 gouttes d’huile essentielle de votre choix (facultatif)

La recette du shampoing solide

> Le temps de préparation est d’environ 20 minutes.

  1. Dans un récipient allant au bain-marie, placez le tensioactif SCI, la ou les poudre(s), la phase aqueuse et les huiles végétales (et/ou beurres végétaux). Petit conseil : Si vous utilisez des beurres ou des huiles solides à température ambiante (comme celle de coco), commencez par ne placer que ces huiles ou beurres au bain-marie et par les faire fondre avant d’y ajouter l’eau, les poudres et le SCI.
  1. Faites chauffer doucement les ingrédients au bain-marie, pour ne pas altérer les actifs.
  2. Remuez sans interruption avec une cuillère en bois, jusqu’à épaississement de la pâte. Aidez-vous du pilon pour que les grains du SCI fondent au maximum.
  3. Quand vous commencez à avoir une pâte homogène, retirez-la du bain-marie et malaxez-la bien avec vos doigts.
  4. Laissez votre boule de pâte refroidir un peu, puis creusez un petit puits en son milieu pour déposer les huiles essentielles (facultatif).
  5. Recommencez à pétrir votre pâte, pour répartir les HE de façon homogène.
  6. Remplissez vos moules en silicone avec la pâte, avant qu’elle ne se refroidisse trop. Tassez bien pour remplir les moules, et lissez le dessus avec une spatule.
  7. Laissez le mélange refroidir à température ambiante pendant 1 journée.
  8. Démoulez vos pains, puis laissez-les sécher à l’air libre quelques jours de plus.

Votre shampoing solide est prêt à être utilisé !

Et si vous voulez intégrer cette pratique dans une routine beauté entièrement zéro déchet, nous vous invitons à lire l’article de Carole qui vous montre comment réduire votre impact écologique tout en prenant soin de vous, une routine de A à Z. 

Pour résumer, c’est pratique, c’est sain, c’est écologique mais aussi économique ! 

Alors lancez-vous et partagez vos ressentis avec le #marsemd21 . Nous serons ravis de vous lire. 

L’équipe marsemd21

Categories
Nos articles Recette culinaire Transition zéro-déchet

Cuisiner zéro-déchet

Crédit photo : marsemd21

Les bases de la cuisine zéro-déchet.

Changer sa manière de consommer passe par une étape importante : les commissions. Il est important de se questionner sur le procédé lors de vos courses ? Avez-vous une liste de base que vous rachetez à chaque fois ? Achetez-vous tout au hasard “on verra bien ce que j’en ferais plus tard” ? Achetez-vous en fonction de ce que vous avez à la maison ?

Pour avoir une démarche la plus zéro-déchet possible, il est préférable d’établir vos menus à l’avance afin de n’acheter que le nécessaire. On veut éviter au maximum les produits qui s’entassent dans les placards et qu’on n’utilise jamais.

Faites un programme alimentaire sur les quatre premiers jours de votre semaine, et laissez les trois derniers vides pour consommer les restes et les fonds de placard. Vous verrez, votre cuisine se désencombrera très rapidement et vous sentirez un bien-être incomparable.

Par exemple cette semaine, avec l’équipe marsemd21, nous avons réalisé un cake avec le fond de nos placards, au chèvre, figues, miel et amandes. Et bien il n’avait rien à envier aux plats prévus d’avance, il était délicieux et nous vous conseillons de vous aussi expérimenter avec ce que vous avez chez vous !

Crédit photo : marsemd21

Vous serez régulièrement surpris, et si ce n’est pas le cas, vous vous serez au moins amusé à être inventif !

Comme nous, réalisez vos recettes zéro-déchets et partagez-les nous avec le #marsemd21 sur les réseaux sociaux !

L’équipe marsemd21

Categories
Nos articles Recettes produits cosmétiques

Recette de lessive écologique

Créons ensemble notre lessive zéro-déchet !

lessive écologique
Crédit photo : marsemd21

Et si vous vous lanciez le défi de fabriquer vos propres produits hygiéniques vous-même ? C’est une façon ludique de passer au zéro-déchet, sans grandes difficultés ni gros efforts . Aujourd’hui, l’équipe marsemd21 vous propose une recette simplissime de lessive écologique.

Testée et approuvée par nos membres, elle est d’une efficacité redoutable, rapide à réaliser, bonne pour notre peau et pour notre planète. Vous trouverez dans la plupart des recettes de lessive, des huiles essentielles. Elles permettent de parfumer, mais nous ne proposons pas cette option car à partir de 40°C, ces dernières perdent leurs précieuses propriétés. La création d’huile essentielle demande beaucoup de ressources, nous trouvons donc qu’il est dommage d’en utiliser uniquement pour leur odeurs, aussi enivrantes soient-elles. Gardez-les pour une utilisation plus spécifiques, dans laquelle leurs bienfaits seront utiles.

Ingrédients (pour un litre environ):

  • 50 g de copeaux de savon de Marseille
  • 1 CàS de bicarbonate de soude
  • 1 L d’eau

Directions :

  • Faire chauffer le litre d’eau et ajouter les copeaux de savon de Marseille.
  • Mélangez doucement jusqu’à la totale dissolution des copeaux (ou du savon râpé) dans l’eau.
  • Laissez tiédir et ajoutez la cuillère à soupe de bicarbonate de soude
  • Laissez refroidir une quinzaine de minutes avant de verser le tout dans un bidon de lessive ou un contenant en verre.
  • Pour l’assouplissant, mettez une cuillère à soupe de vinaigre blanc, une cuillère à soupe d’eau minérale et quelques gouttes de fragrance (c’est optionnel) pour une machine d’environ 5 kg. L’odeur de vinaigre disparaît complètement après le lavage, et le linge est plus souple.

Astuce :

Pour raviver le blanc de votre linge, ajouter 2CàS de Percarbonate de Soude (attention, à différencier avec le bicarbonate de soude) dans le tambour de la machine. Pour redonner de l’éclat à un vêtement blanc devenu très terne, placez-le dans une bassine avec deux CàS de Percarbonate de soude, laissez agir minimum 2h, puis passez-le à la machine à laver.

Essayer cette recette c’est l’adopter, n’hésitez pas à la réaliser et à nous faire vos retours sur le blog ou sur les réseaux sociaux avec le #marsemd21 !

L’équipe marsemd21